La Pologne pendant la Première Guerre mondiale

La Pologne pendant la Première Guerre mondiale

Les offensives de l’été et de l’automne 1915 ont permis aux Puissances centrales d’occuper la Pologne russe. L’essentiel de l’ancien Royaume de Pologne est divisé en deux zones d’occupation : le Generalgouvernement Warschau (Gouvernorat général de Varsovie), administré par l’Allemagne, et le Militärgeneralgouvernement Lublin (Gouvernorat général militaire de Lublin), administré par l’Autriche-Hongrie. Le Gouvernorat général de Varsovie a été retiré au commandant suprême à l’Est (Oberbefehlshaber Ost, abrégé en Ober Ost), ce qui le conduit à organiser l’administration des territoires qui restent sous son autorité.

Rapidement, l’organisation de la Pologne occupée crée des tensions entre les deux alliés. L’Autriche-Hongrie souhaite la création d’un royaume de Pologne intégré à la double monarchie. L’Allemagne est favorable à la création d’une Pologne théoriquement indépendante, mais en fait sous tutelle, et dont une partie serait annexée à l’Allemagne en vue d’être germanisée : la bande frontière polonaise (Polnischer Grenzstreifen).

À la fin de l’année 1916, la solution allemande l’emporte. Le 5 novembre 1916, le général Hans Hartwig von Beseler, gouverneur général allemand, annonce la création prochaine d’un Royaume de Pologne. Consolation pour l’Autriche-Hongrie, le futur roi sera un Habsbourg. Un Conseil de régence est formé, ainsi qu’une armée. L’objectif est de renforcer les Légions polonaises, organisées au début du conflit par Józef Piłsudski. Le plan tourne court : en 1917, comprenant les plans allemands et considérant que les Puissances centrales sont en difficulté, Piłsudski interdit aux soldats polonais de prêter le serment rédigé par les autorité d’occupation — serment de fidélité envers un futur roi non nommé et qui lie les soldats polonais aux armées allemande et austro-hongroise. Piłsudski est emprisonné et les Légions polonaises dissoutes. Les quelques forces polonaises restantes sont intégrées dans l’armée austro-hongroise ou intégrée à l’Armée royale polonaise, intégrée à l’armée allemande et sous commandement allemand.

Le nouvel État, qui n’est reconnu que par les Puissances centrales, est rapidement mis sous tutelle économique et politique allemande. Le peu d’illusions que les Polonais pouvaient avoir quant à leur futur État se brisent lors de la signature du traité de Brest-Litovsk entre l’Ukraine et les Puissances centrales (9 février 1918) : la province de Chełm (Kholm en ukrainien) est considérée comme ukrainienne, ce qui signifie que le futur Royaume sera encore plus petit que le Royaume de Pologne créé en 1815.

Le Royaume de Pologne cesse d’exister avec la défaite des Puissances centrales. Le 6 octobre 1918, Beseler laisse l’administration aux autorités civiles polonaises et, le 23 octobre, leur transfère le commandement des unités polonaises sous commandement allemand et austro-hongrois. Le 6 novembre, dans un contexte de désagrégation de l’Autriche-Hongrie, une République polonaise est proclamée à Lublin, dans la zone d’occupation austro-hongroise. Cette nouvelle autorité entre en conflit avec le Conseil de régence. Piłsudski, libéré de prison et de retour à Varsovie le 10 novembre, réconcilie tout le monde. Le 11 novembre, alors que les troupes allemandes sont désarmées et commencent leur retrait de Pologne, le Conseil de régence confie le commandement de l’armée polonaise à Piłsudski, puis lui confie le pouvoir civil le 14. Le même jour, le gouvernement de Lublin reconnaît l’autorité de Piłsudski.

La défaite des trois puissances qui s’étaient partagé le territoire polonais garantit l’indépendance de la Pologne. Pour la Deuxième République polonaise, le combat pour la délimitation de ses frontières commence…

La Pologne pendant la Première Guerre mondiale

Projection projection conique conforme de Lambert
Parallèles standard 49°20’N et 55°40’N
Datum WGS 84
Hydrographie (côtes, cours d’eau, lacs) GSHHG (Global, Self-consistent, Hierarchical, High-resolution, Geography Database)

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Étiquettes : , , , , , , ,
Article précédent

La reconquête byzantine

Après avoir résisté aux assauts de ses voisins, l'Empire byzantin passe à l'offensive dans le seconde moitié du Xe siècle...
Article suivant

Les premières conquêtes musulmanes

La diffusion de l'islam dans la péninsule arabique s'est traduite par une unification politique. Les successeurs de Muhammad étendent l'aire de cette nouvelle religion et de l'État qui l'abrite au-delà de l'Arabie…

Commentaires

  1. Pingback: La renaissance de la Pologne - Carte Histoire - HistoCarte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HistoCarte l'histoire par les cartes