Les annexions soviétiques 1939-1940

Territoires annexés par l'URSS 1939-1940Le manque de connaissance de l’histoire de l’Europe orientale fait que nous ne saisissons pas toujours toutes les ramifications d’un événements. Dans le cas de l’expansionnisme russe de ces dernières années, le précédent de l’Entre-deux-Guerres est rarement vu, alors que, dans la région, le souvenir de ces manœuvres permet le rapprochement.

C’est ce qu’on observe avec les annexions effectuées par l’URSS en 1939-1940. Cette opération, rendue possible par l’alliance avec l’Allemagne nazie, a tendance à être oubliée, alors que cet accroissement territorial obéit à un objectif important, puisque l’URSS a réussi à le faire admettre par les Alliés, qui ont dû faire une exception à leur volonté de revenir aux frontières de 1937 et d’annuler tous les coups de force d’avant-guerre.

Parmi ces stratégies, une des plus importantes consiste à justifier a posteriori l’invasion par un vote populaire — strictement encadré, bien sûr ! C’est le cas dans la Pologne sous occupation soviétique, divisée en deux entités. Les assemblées issues des élections où seuls les candidats communistes étaient autorisés demandent leur rattachement à la République socialiste soviétique biélorusse et à la République socialiste soviétique ukrainienne, évidemment acceptés par les autorités soviétiques. De même, l’URSS signe à la fin de l’année 1939 des « traités d’amitié » avec l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie, qui lui permettent d’installer des bases militaires. Les 16-17 juin 1940, ces trois pays sont envahis et des gouvernements pro-soviétiques installés par l’occupant. Ici aussi, des élections contrôlées par les Soviétiques permettent la constitution de parlements qui transforment l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie en républiques socialistes soviétiques, qui demandent leur intégration à l’URSS, qui ne peut que répondre favorablement à cette sollicitation !

Logiciels utilisés : QGIS pour la conception de la carte, Illustrator pour la mise en forme.

Projection : projection azimutale équivalente de Lambert. Centre : 50°N et 24°E.

Topographie : Natural Earth.

Cette carte a participé au #30DayMapChallenge 2022 (jour 20 : « My favorite… »).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.