L'Empire romain vers 300

L’Empire romain au début du IVe siècle

L'Empire romain vers 300

J’ai voulu essayer de réaliser une carte en mode sombre. Le thème est très classique : les provinces romaines après la réforme de Dioclétien, mais avant les développements postérieurs qui sont plus souvent présentés (création des préfectures du prétoire, division de certains diocèses…).

J’ai poussé la logique au maximum en faisant du noir la couleur centrale.

Logiciels utilisés : QGIS pour la conception de la carte, Illustrator pour la mise en forme.

Projection : projection azimutale équivalente de Lambert. Centre : 40°N x 19°E.

Côtes, cours d’eau et lacs : GSHHG (Global, Self-consistent, Hierarchical, High-resolution, Geography Database).

L'Empire romain vers 300 (en anglais)

Peu après le #30DayMapChallenge, j’ai retravaillé cette carte (en anglais) : vous pouvez tenter le jeu des différences ! N’hésitez pas à me dire celle que vous préférez.


Le règne de Dioclétien (284-305) est marqué par une série de réformes qui ont pour but de remettre d’aplomb l’Empire romain après des décennies de bouleversement. Une des plus importantes, et qui marque durablement l’Empire, est la refonte de l’organisation des provinces.

Pour gouverner pour efficacement les provinces, Dioclétien en réduit la taille : elles passent d’une cinquantaine à une centaine. Un territoire plus petit est plus facile à maîtriser, ce qui facilite l’exercice de la justice et la collecte des impôts. Il y a aussi une harmonisation : les statuts spécifiques de l’Égypte et de l’Italie sont supprimés et ces territoires divisées en provinces. Le gouverneur perd ses fonctions militaires.

Dioclétien ajoute un niveau intermédiaire entre les provinces et le pouvoir central : les diocèses — du grec dioíkēsis (territoire) — dirigés par un vicaire du préfet du prétoire, ou simplement vicaire. Celui-ci supervise les gouverneurs et peut prendre en cas de affaires qui remontaient auparavant jusqu’au préfet du prétoire, le principal collaborateur de l’empereur, en particulier l’appel des jugements prononcés dans les provinces. Le vicaire n’a lui aussi que des fonctions civiles.

La régionalisation de la préfecture du prétoire s’achève après la mort de Constantin (règne 306-337) : un autre niveau est ajouté entre les diocèses et le pouvoir central — les préfectures du prétoire. L’administration provinciale de l’Empire romain a alors sa physionomie définitive.


Cette carte a participé au #30DayMapChallenge 2021 (jour 9 : monochrome).

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Étiquettes : , , , , , ,
Article précédent

La côte de Lunae Palus (topographie de Mars)

Les nombreuses missions vers Mars ont permis de récolter des données topographiques très précises. Je les ai utilisées pour imaginer ce que serait une carte topographique de Mars habitable…
Article suivant

L’OTAN

L'Organisation du Traité de l'Atlantique nord (OTAN) est une alliance militaire créée pour faire face à l'URSS dans un contexte de guerre froide. La fin du bloc soviétique ne met pas fin à son existence : au contraire, elle apparaît comme un acteur majeur en Europe et dans le monde…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HistoCarte l'histoire par les cartes