La Judée au début de l’ère chrétienne

La deuxième moitié du Ier s. av. J.-C., l’Empire romain s’installe au Proche Orient. Entre la création de la province de Syrie (64 av. J.-C.) et l’annexion de l’Égypte (30 av. J.-C.), il s’impose comme un acteur majeur de la région. Le royaume de Judée parvient à conserver, au moins formellement, son indépendance, mais il ne peut échapper aux ingérences romaines.

À la mort d’Hérode (4 av. J.-C.), son royaume est divisé entre trois de ses fils et sa sœur, mais Rome refuse le titre de roi à Hérode Archelaüs. Il doit se contenter de celui d’ethnarque, qui désigne le chef d’une population. En 6 ap. J.-C., après un règne troublé, Archelaüs est déposé par les Romains qui prennent le contrôle direct de la Judée qui est, dans un premier temps, administrée comme une annexe de la province de Syrie.

Cette carte a été élaborée comme support des cours sur l’histoire du christianisme à l’Institut européen en sciences des religions.

Projection Transverse universelle de Mercator, fuseau 36 nord
Datum WGS 84
Topographie (ombrage) SRTM 30 (Shuttle Radar Topography Mission)
Hydrographie (côtes, cours d’eau, lacs) GSHHG (Global, Self-consistent, Hierarchical, High-resolution, Geography Database)

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Enregistrer

Enregistrer

1 réflexion sur “La Judée au début de l’ère chrétienne”

  1. Ping : GOODMAN Martin, Rome et Jérusalem : Le choc de deux civilisations | Sifriaténou/Notre Bibliothèque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.