Derniers Articles

Patriarcat Moscou 1813-1914

Nationalités et autocéphalie au XIXe s.

Au cours du XIXe s., l’affirmation du principe d’État-nation est à l’origine d’un des problèmes fondamentaux du monde orthodoxe contemporain : si l’autocéphalie est un élément essentiel de la souveraineté d’un État, ne risque-t-on pas de voir se mettre en place des Églises nationales au détriment de l’universalité de l’Église ?

Lire la suite »
Église russe 1589-1839

L’expansion du patriarcat de Moscou

L’expansion territoriale de la Russie aux XVIIe et XVIIIe s. permet au patriarcat de Moscou d’étendre son ressort, dans un contexte où le monde orthodoxe est sous la tutelle d’autorités catholiques ou musulmanes…

Lire la suite »
Église russe 988-1589

La naissance de l’Église russe

L’Église russe a été fondée à la fin du Xe siècle, mais elle reste longtemps dépendante du patriarcat de Constantinople. La décomposition de l’Empire byzantin lui fournit l’occasion pour prendre son envol…

Lire la suite »
Territoire Églises orthodoxess

Les Églises autocéphales

Les Églises orthodoxes ne forment pas un ensemble unifié avec un chef unique : elles sont structurées en Église autocéphales, c’est-à-dire indépendantes. La coopération harmonieuses des primats est la garantie de l’unité de l’Église, mais cela n’exclue pas des tiraillements…

Lire la suite »
Le dépeçage de la Tchécoslovaquie 1938-1939

La destruction de la Tchécoslovaquie

Après l’annexion de l’Autriche, Hitler tourne son attention vers la minorité germanophone de Tchécoslovaquie, mais ses intentions ne se limitent pas à leur inclusion en Allemagne : il s’agit de détruire cet État issu des traités de paix…

Lire la suite »
La quatrième croisade

La quatrième croisade

Lancée après la prise de Jérusalem par Saladin, la troisième croisade a permis d’éviter la destruction des États latins mais n’a pu reprendre la ville sainte. La quatrième croisade s’organise peu après pour y parvenir, mais rien ne va se passer comme prévu…

Lire la suite »

À PROPOS

L'histoire par les cartes

Renaud Rochette, agrégé d’histoire, docteur en histoire, responsable formation-recherche à l’Institut d’étude des religions et de la laïcité (École Pratique des Hautes Études). Bien qu’historien, j’ai toujours été intéressé par la géographie et la cartographie.

Dans mon enseignement, j’ai tout de suite utilisé des cartes, à des fins de localisation, bien sûr — c’est souvent une nécessité dans des domaines un peu exotiques — mais surtout parce qu’il me paraît important de montrer la dimension spatiale des phénomènes historiques.

Vous avez une question ?

Vous avez des questions ? des remarques ? besoin de conseils pour réaliser une carte ? Vous avez besoin d’une carte ? Vous pouvez me contacter.